Website under construction

Soon online

×

Réalisations

2002, 2003, 2004:

  • Ecole primaire “Amizade” à Bubaque: construction de locaux, achat de matériel comme des bancs, des livres, des crayons, etc… Prix: 10.000,00 euros.
  • Fêtes de Noël et de Pâques pour tous les enfants. Prix de motivation pour les meilleurs élèves. Prix: 250 euros par an.
  • achat de matériel pour les écoles. Prix: XOF 340.250 (520,00 euros)
  • Ecole primaire sur l’île de Canhabaque. Prix: 2.500,00 euros.
  • Equipement du dispensaire existant à Bejente: meubles, pansements, désinfectants, médicaments,… Prix: XOF 389.950 (595,00 euros)
  • Matériaux de construction et de la nourriture pour la population de l’île de Formosa, où un incendie violent a détruit plusieurs maisons. Prix: XOF 363.500 (555,00 euros)
  • Campagne de vaccination des très jeunes enfants sur différentes îles: mise à la disposition des moyens de transport et du matériel de vaccination. Prix: XOF 255.750 (390,00 euros)
  • Equipe d’urgence lors d’une épidémie de choléra sur l’île d’Orangozinho. Prix: XOF 189.950 (303,00 euros)
  • médicaments, draps, serviettes pour l’hôpital de Bubaque. Prix: nihil (donations)
  • Vêtements pour bébés. Prix: nihil (donations)
  • Matériel pour les écoles. Prix: nihil (donations)
  • Achat et transport d’un système de secours sur énergie solaire pour l’hôpital de Bubaque (10 x 75W). Installation et mise en marche de ce système. Prix: 7.016,75 euros
  • action pour les orphelins. Des personnes en Belgique viennent en aide à un enfant en versant 15 euros par mois. Le montant total profite à l’ensemble du groupe de +/- 80 enfants très pauvres.
  • Une bourse pour un étudiant universitaire: inscription, matériel et vivres réduits par année académique à l’université de Bissau (économie). Prix: 1.500,00 euros pour la première année.

2005:

  • Annuellement nous organisons 2 concours: le premier pour les élèves de toutes les sixièmes. Les trois meilleurs élèves, dont les parents ne sont pas capables de payer les études, peuvent continuer l’enseignement secondaire à Bubaque. Tous les frais sont supportés par l’ONG. Prix par élève par année scolaire: 250,00 euros. Au mois de juin nous organisons un deuxième concours pour les élèves de la troisième année de l’enseignement secondaire. Un élève peut poursuivre les études au lycée : tout est payé par l’ONG. Prix par élève par année scolaire: 250,00 euros. Tous les élèves supportés par l’ONG pourront continuer leurs études à Bubaque. Condition : de bons résultats chaque année.
  • première phase du marché couvert: +/- 1/3 des fondations existantes seront aménagées pour faire un marché couvert avec un puits d’eau potable et des chambres froides. Cette première phase a coûté 2.000,00 euros. L’achèvement total du marché coûtera encore 17.000,00 euros en plus.
  • des puits d’eau potable à Bubaque, Bejente, Timbatu, Bano (Canhabaque), Orango. Prix par puits: 800,00 euros.
  • Envoi d’une 4x4 (Land-Rover Discovery 1994) par container, remplie de matériel pour les écoles, des vêtements, des médicaments, des jouets, une imprimante, des livres, du matériel éducatif,… Prix: 10.000,00 euros(achat de la voiture + le transport) + donations.
  •  achat de 15 lunettes pour lire (de +1 jusqu’à +3). Prix: 50,00 euro : don de Madame Marcelle Breugelmans.
  • matériel de première aide pour le dispensaire à Canhabaque et à Bejente, des médicaments pour l’hôpital à Bubaque. Prix: 0,00 euro (donations).
  • distribution de vêtements pour les enfants à Canhabaque, Bejente et Bubaque. Prix: 0,00 euro (donations).

2006:

  • cours d’alphabétisation. Une trentaine de femmes, surtout les « bideiras » (vendeuses de poissons), se sont réunies dans une association d’alphabétisation. Elles suivent des cours tous les jours de 16 à 18.30 h. Elles ont engagé un instituteur et paient chacune une cotisation. Nous voulons les aider en livrant du matériel. Projet 2006 – 2010. Prix: XOF 200.000 par an (320,00 euros)
  • envoi d’un container avec deux voitures et du matériel. Prix : XOF 7.452.000 (11.650,00 euros).
  •  3.000 lunettes ont été remises au ministère de la santé à Bissau en vue de la distribution dans les différentes régions.
  • aide à la radio locale de Bubaque (Djan Djan) : livraison de meubles et de matériel de bureau.
  • des machines à écrire mécaniques et du matériel de bureau pour la police, le service de l’immigration et le délégué à Bubaque.

2007:

  • impression du système de lecture “Cenora”. Estimation: 600,00 euro.
  • creuser un puits d’eau supplémentaire sur l’île de Orango, où sévit régulièrement le choléra (à cause de l’eau intoxiquée). Estimation: 1.300 euro.
  • fourniture de matériel pour la construction d’un nouveau dispensaire sur l’île de Formosa.
  • Des moustiquaires pour l’hôpital: • A l’hôpital de Bubaque les malades sont assaillis par les moustiques. Surtout pendant la saison des pluies il y a beaucoup de cas de paludisme. Pour un malade cela peut être fatal. Nous voulons protéger les patients en plaçant un moustiquaire à chaque lit. Prix: XOF 150.000 (230,00 euros).
  • Aide à l’horticulture et l’agriculture: • La mise à la disposition de semences et de conseils d’expert(s) pour la culture de légumes et de fruits, apprendre à éviter ou traiter des maladies et des insectes nocifs d’une façon écologique. Prix estimé: XOF 328.000 (500 euro) par an.
  • achat de tôles ondulées et de chaume pour couvrir le toit du dispensaire de Formosa.
  • creuser un puits d’eau potable à Timbatu (sur l’île de Bubaque). Prix: 500.000 XOF (= +/- € 800,00)
  • creuser un puits d’eau potable à Bano (sur l’île de Canhabaque). Prix: 500.000 XOF (+/- € 800,00)
  • augmentation du nombre d’élèves dans l’enseignement primaire et secondaire. Prix: +/- 1.500 euro par an.
  • prendre en charge 3 étudiants pour la formation d’enseignants sur l’île de Bolama (1 de Bubaque, 1 de Canhabaque, 1 de Formosa) et 3 étudiants pour la formation d’infirmiers (1 de Bubaque, 1 de Canhabaque, 1 de Formosa) à Bissau. Après l’achèvement de leurs études, ces étudiants exerceront leur profession sur leur propre île. Prix: +/- 2.650 euro par an.

2008:

  • action bénéfique “Eneida Marta”. Revenu net: 3.137,20 euro.
  • creuser un puits d’eau potable dans le quartier Baixada à Bubaque. Prix: 500.000 XOF (+/- 800 euro).
  • achat de semences et de matériel destiné à plusieurs projets d’horticulture à Bubaque et Uno. Prix estimé: 352.650 XOF (+/- 543 euro).
  • accorder des micro-crédits à des groupes d’artisans, surtout des femmes. Prix: 375.000 XOF (+/- 577 euro).
  • continuation de l’achèvement du dispensaire de Formosa: portes + fenêtres et sanitaire. Prix: 575.000 XOF (+/- 885 euro).
  • fournir du matériel scolaire à la classe d’alphabétisation (+/- 50 femmes). Prix: 50.000 XOF (+/- 80 euro)
  • logement, alimentation et cotisation scolaire pour un groupe d’élèves de l’île de Canhabaque, qui suivent les cours à Bubaque. Prix estimé: XOF 50.000 (+/- 80 euro) par mois.
  •  organisation d’un cours “express” à Bubaque pour former des enseignants afin de faire face à l’énorme pénurie d’enseignants dans les écoles primaires et les classes d’alphabétisation.
  • continuation du projet “Canhabaque” avec l’aide du Club Rotary Antwerpen-Oost.
  • Arrêt du projet Formosa: les bâtiments du dispensaire sont quatre fois plus grands que prévu. Notre budget ne suffit pas et une autre ONG a obtenu un accord avec l’infirmier responsable. Les portes, fenêtres et pots de toilette achetés seront stockés et utilisés pour un autre projet.
  • Georges De Buysere (Ingénieurs sans Frontières) a pris les mesures de l’hôpital de Bubaque: il va élaborer et introduire le projet “électricité pour l’hôpital de Bubaque » (système d’énergie solaire) aux organisations Ingénieurs sans Frontières et Energie Assistance.

2009:

  • préparation pratique du projet “électricité pour l’hôpital de Bubaque”: rassembler l’information et les documents nécessaires.
  • continuation du projet “Canhabaque”.
  • début du projet “installations sanitaires”, une action contre le choléra. Prix: +/- XOF 1.000.000 (1.500 euro).
  • Première installation sanitaire sur la plage de l’ancien hôtel Bijagos à Bubaque.
  • action bénéfique “Nancy Vieira”. Revenu net: 1.511,50 euro.
  • introduction du projet “Electricité pour l’hôpital de Bubaque” chez Ingénieurs sans Frontières et Energie Assistance. Les deux organisations veulent plus de garanties de la part de la direction de l’hôpital et des autorités locales et nationales.
  • inscriptions, matériel scolaire et uniformes pour 63 élèves dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur, financés par l’action des parents adoptifs.
  • la construction et l’aménagement du poste de santé sur l’île de Soga. Budget: 5.000,00 euro, offerts par Mitialto, une organisation des Pays-Bas.

2010:

  • Construction du poste de santé à Soga: gros-oeuvre.
  • début du projet pilote de l’éducation professionnelle. Initiation dans les techniques de couture et de tricot d’une trentaine de femmes. Le matériel a été mis à la disposition par des sympathisants. Grâce au succès énorme, nous continuerons ce projet.
  • finition du poste de santé à Soga: toiture, fenêtres, portes et enduit.
  • action bénéfique au théâtre “Theater aan de Stroom ». La recette est destinée à la formation professionnelle.
  •  inscription de 68 élèves dans l’enseignement primaire, secondaire et moyen (uniformes et matériel scolaire compris).
  • deuxième session d’enseignement professionnel exceptionnel (initiation au tricot et la couture: premières techniques)
  • préparation du projet “internat”: la construction d’un internat pour accueillir des enfants (garçons et filles) d’autres îles. Estimation du coût: € 25.000,00. Sponsor: Bits for Kids (Barneveld, Pays-Bas)

2011:

  • Leçons de couture: patron d’une jupe propres mesures, modèle de base, fabrication de la jupe en coton brut, patron d’une jupe propres mesures, modèle adapté, fabrication de la jupe dans un tissu au choix.
  • Leçons de tricot: écharpe de 1,50 m en point 4/4: Pull-over pour enfant avec manches tricotées
  • sponsoring par le Rotary Club Antwerpen-Oost de € 6.000,00. Ce montant sera investi dans l’internat.
  • Construction de l’internat; finition prévue en juin 2011.
  • troisième session de l’enseignement professionnel exceptionnel:
  • finition de l’internat. Augmentation du budget jusqu’à € 36.000,00.
  • action bénéfique : pièce de théâtre “Black Comedy”. Le résultat, à savoir 1.500 euro, finance une partie de l’installation de l’internat (Armoires, matelas, draps, essuie-mains, moustiquaires, bassins, etc…)
  • action en Belgique dans le but de trouver davantage de parents adoptifs : sans résultat.
  • action pour collecter des couvertures légères (du style “fleece”) pour l’internat.
  • quatrième session de l’enseignement professionnel.

2012:

  • Paiement de l’argent scolaire pour 7 enfants (6 ans) et 3 filles du lycée
  • Inauguration de l’internat le 28 février 2012.
  • Livraison de l’alimentation de base pour l’internat par les autorités.
  • Installation de l’énergie solaire à l’internat de Bubaque par Georges De Buysere (Ingénieurs sans Frontières).
  • Arrivée de 38 couvertures pour l’internat
  • Arrivée du colis pour l’énergie solaire: sponsors Solinq et DHL
  • Enseignement professionnel: technique de la boutonnière passepoilée, patron d’un pantalon-enveloppe + réalisation, patron étui pour lunettes + réalisation, fabrication sur commande de sacs yoga et d’étuis pour drumstick, fabrication de sachets-cadeau réutilisables à partir de résidus de tissus.
  • Nouveau projet: la construction d’un mur-pilote sur base de bouteilles en verre (vides). Economie de ciment et recyclage de bouteilles en verre qui constituent le plus important dépôt d’immondices.
  • Poste de santé à Soga: devient opérationnel. Un infirmier de l’ile de Soga vient de terminer sa formation et va prendre en charge les premiers soins. Il va mettre tout en œuvre pour obtenir des médicaments auprès du gouvernement.
  • directeur de l’internat est remplacé par une directrice. Le personnel de l’internat se compose à présent de: 1 directrice, 1 gardien, 1 femme qui prépare les repas. Un salaire mensuel leur est attribué. Les trois filles s’occupent également des enfants. En contrepartie, elles bénéficient d’avantages “en nature” tels que logement, argent scolaire et matériel. Les salaires sont trop bas et il faudra les augmenter d’urgence.

2013:

Internat:

  • paiement de l'argent scolaire pour 6 enfants et 2 filles du lycée.
  • les draps, les serviettes et les moustiquaires ont été changés.
  • les poteaux en bois de la clôture ont été remplacés par de petits arbres
  • grâce à l'aide de Bits for Kids nous avons pu acheter des lits pour l'internat.
  • une nouvelle directrice est engagée.

Formation professionnelle:

- Techniques de couture:

  • nous commençons avec un nouveau groupe de débutantes. Elles apprennent les points de base et font leur premier sac à partir d'un dessin.
  • Les avancées copient le patron d'une robe (d'un magazine de mode), l'adaptent à leurs mesures et l'exécutent dans un tissus de leur choix.
  • Vers les fêtes de décembre, les avancées font chacune une robe de fête en satin, qui est mise à la vente dans une boutique locale.

- Techniques de tricot:

  • les débutantes apprennent les points de base et font un petit sac "boule". Quelques unes font déjà un petit sac pour GSM.
  • les avancées apprennent des points torsadés et de jour et les appliquent dans des différents modèles de sacs. Pendant leur temps libre, elles continuent à faire les grosses écharpes en laine tricotée, qui sont très recherchées.

Santé:

  • Odile et Pierre retournent à Bubaque avec une grande quantité de médicaments et de pansements pour le poste de santé à Soga.
  • Ce poste de santé fonctionne bien sous la gérance d'une infirmière diplômée.

2014

Internat:

La livraison de vivres sur les îles (à toutes les écoles et donc également à l’internat) a été suspendue pour une période illimitée.
La clôture qui devrait protéger l’internat et les enfants a disparu: le fil “inoxydable” est complètement rouillé, les piquets sont utilisés par les voisins pour préparer leurs repas.
Parce que nous sommes responsables de la sécurité des enfants, nous sommes obligés de refaire la clôture. Cette fois nous avons choisi un mur de 1,30 m de hauteur. Le coût est élevé, parce que des matériaux doivent être achetés à Bissau et transportés par bateau (ciment, poteaux, porte). Les briques, le sable et le gravier sont achetés sur place.
Les enfants sont en bonne santé et ont obtenu de bons résultats à l’école. Nous leur avons donné de nouveaux draps et serviettes.

Formation professionnelle:

Techniques de couture et de tricot:

Ce projet fonctionne à merveille. Le groupe actuel terminera sa formation en mars 2015. A partir de novembre 2015 nous commencerons avec un nouveau groupe (débutants).